Skip to Content

Rencontre avec la Morgienne Rachel Moret

Avant de parler du tournoi, comment ça va ?
Très bien. En juin dernier, j'ai obtenu mon Bachelor en enseignement préscolaire et primaire. Et là, j'ai décidé de prendre une année sabbatique pour me consacrer exclusivement à mon sport, voir plus suivant les résultats. Je ne fais donc que du ping cette année avant de commencer à bosser. Actuellement, je suis soit en Suisse soit à Paris dans mon club pour m'entraîner et faire mes matchs. Nous venons de monter en Pro B (2ème division française), ce qui me permet de jouer contre des filles vraiment plus fortes et cela m’aide beaucoup. Sinon, je fais également des compétitions internationales avec la Suisse.

On imagine que le DHS Europe Cup est la compétition la plus dure de ta carrière. Quelles sont tes attentes ?
C’est effectivement la compétition la plus dure de ma carrière. Cela me fait un énorme plaisir de pouvoir me confronter à des filles aussi fortes et je suis certaine que cela va être une expérience incroyable. Même si je suis tout à fait consciente que je suis plus faible que les autres participantes, j’y crois et je vais tout donner pour essayer d'aller gagner le maximum de sets voir un match! (Ndlr : Rachel figure au 167e rang européen alors que Matilda Ekholm, la moins bonne classée des autres participantes, est 17e).

Comment vas-tu te préparer en vue du tournoi ?
Avec Swiss Table Tennis, j'ai fait un stage de 10 jours à Vienne pendant les fêtes pour me préparer à entamer la deuxième partie de saison. Afin d’être prête pour le DHS Europe Cup, je continue ma préparation à Paris en jouant avec de très bons « sparrings ».

Tu auras le meilleur fan club de la salle durant le tournoi, non ?
En effet, j'espère voir de nombreuses personnes m’encourager. Je ne sais pas si tous mes proches pourront déjà venir le vendredi mais je sais qu’ils seront là durant le week-end pour me soutenir. (Ndlr. Toute la salle sera derrière Rachel. On compte sur vous !).

Parmi les joueuses que tu vas rencontrer, est-ce que tu admires certaines d’entre elles ou en redoute particulièrement ?
J'aime beaucoup Pavlovich qui a un super jeu défensif. Elle remet un nombre incroyable de balles sur la table ! Et j'adore Ekholm qui a une manière de jouer qui me plaît énormément. Sinon, je redoute particulièrement les joueuses d’origine chinoise.

Je voulais juste ajouter que je me réjouis vraiment de voir tout au long du week-end de super matchs et j’espère rester le plus longtemps possible dans la compétition. Je serai à fond !

 

 

 

  

 

 

 



about seo | story